1940...
Chacun a un père ou un grand-père qui a participé à cette période tragique.
Mais connaît-on le prix du sang que paya la France :

124.000 tués ;
+ de 200.000 blessés ;
1.900.000 disparus ou prisonniers...

...une souffrance et une hémorragie comparables aux plus durs moments de la Grande Guerre, en 44 jours de violents combats.
La mission du “Collectif France 40” (véritable fédération d’associations d’Histoire vivante et de reconstitution) est de rappeler aux Français la valeur et les souffrances du soldat de 1940, et de lui rendre les honneurs qu’il mérite.

 

Dans cet espace, vous trouverez détails de toutes les opérations conjointement menées par les différentes associations d'histoire vivante, partenaires du "Collectif France 40".

***Voir sur ce même site les groupes amis concernés par l'histoire vivante pour la période 1939-1940 et partenaires du "Collectif France 40" : ici .

Collectif France 40 - Logos des Partenaires

« Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie,
un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir »
Maréchal Foch

 

Le « Collectif France 40 » - La genèse

Les cérémonies et commémorations de Dunkerque en 2000, ayant permis de mettre en évidence la nécessité impérieuse de fédérer les différentes associations d’histoire vivante dispersées sur l’ensemble du territoire national, a révélé le besoin de créer une structure, non contractuelle, permettant de pouvoir s’unir lorsque l’importance de l’occasion se présentait.

Un groupe de réflexion se créa alors, et plus particulièrement, autour des membres fondateurs de l’association « France 40 ». Cette dernière, forte de son expérience, présentait effectivement un gage de savoir faire, de rigueur et de respect dans le monde de la reconstitution.

« France 40 » fut alors le noyau-formateur auprès des autres associations plus jeunes en expérience, mais qui partageaient aussi la même passion, la même détermination et le même sens du devoir. Devoir envers nos Anciens, devoir envers les générations futures et animés par le même sens de l’idée Armée/Nation.

C’est alors en septembre 2009, et avec l’exigence des commémorations de la déclaration de la seconde guerre mondiale, qu’à nouveau la mise en œuvre de cette idée de fédération s’imposa. C’est donc sous l’appellation unique de « Collectif France 40 » que 9 associations représentant 114 participants, en uniforme de l’Armée française, se sont réunies à l’ouvrage de la ligne Maginot A10 Immerhof à Hettange-Grande (57).

En réitérant la même expérience en 2010 au Fort des Dunes de Leffrinckoucke (Dunkerque) pour les commémorations de l'opération « Dynamo 1940-2010 », le collectif assembla 16 associations françaises (plus de 160 participants) et 4 britanniques (80 participants environ) !

L’idée de fédération avait fait ses preuves

 
©2010 JF. Catteau - webmaster J. Domingues